Le Chine-Collé

07/03/2019 - Zoom Technique

Chez Joop Stoop, nous vous parlons matériel, encres, papiers ou presses mais ce mois-ci nous avons envie de vous présenter une technique d’impression peu utilisée à notre goût : le chine-collé. Pour faire simple, cette technique vous offre la possibilité d’imprimer sur la surface délicate de papiers fins, type japonais. Ces papiers ont en général la particularité de faire ressortir la finesse des détails gravés. Le deuxième intérêt du chine-collé est la possibilité d’apporter de la couleur à la gravure soit sur la totalité du fond, soit par petites touches, en un seul passage !

À chacun son procédé 

Il existe 2 procédés de préparation du papier avant d’imprimer en chine-collé. Ils conviennent à différents besoins, type de production et résultats escomptés.

L’ impression « directe » consiste à préparer et encoller le papier fin au fur et à mesure du tirage.  

  1. Choisissez un papier fin, type papier Japonais, et coupez-le au format de la plaque.
  2. Encrez et essuyez votre plaque gravée.
  3. A l’aide d’une éponge, appliquez la colle d’amidon au dos du papier fin, positionnez-le sur la plaque, colle vers le haut, puis placez le papier support.
  4. Passez le tout sous presse et, en un passage, l’encre va s’imprimer sur le papier fin, qui aura adhéré au papier support.

L’impression « pré-collée » a pour avantage de pouvoir stocker sans limite, comme des timbres, des réserves de papiers fins. Au moment du tirage, on a plus qu’à humidifier et coller.

  1. Coupez les papiers fins au format de la plaque, appliquez la colle et laissez sécher. Pensez à identifier la face non encollée pour plus tard…
  2. Lorsque vous êtes prêt à imprimer, vous avez juste à humidifier le papier pour activer la colle.
  3. Placez le papier fin sur la plaque encrée, face encollée vers le haut.
  4. Ajoutez le papier support et passez le tout sous presse.

Laissez votre imagination vous porter…

Outre la découpe précise du papier fin à la taille de la plaque, vous pouvez aussi découper des formes libres (même déchirées) pour créer un effet de collage (exemple ci-dessous: la robe est une pièce de papier Japon). Le papier fin en Chine-collé remplace une forme ou donne du relief à la gravure en créant des superpositions de papier, en chevauchant l’image imprimée. Historiquement utilisé avec un papier fin de type traditionnel Japonais, vous pouvez aussi essayer avec d’autres éléments tels que du papier journal, des feuilles de végétal, du papier de soie…


"Tenir à l'enfance", burin, manière-noire et Chine-collé, 20x30cm, 2009 #Bich Gravure

C’est quoi qui colle ?

Différentes colles peuvent être testées, mais l’idéal est la colle d’amidon : Elle a un pH neutre pour une bonne conservation et elle ne jaunit pas dans le temps. De plus, elle est réversible. C’est-à-dire qu’en la réhumidifiant, il est possible de décoller le papier. Pratique en cas de correction éventuelle, par exemple si le papier dépasse du coup de planche de la gravure et qu’on désire le recouper.