Échange avec les Ateliers Moret - Matthieu Perramant

03/09/2021 - Entre deux impressions

Comment le covid a-t-il impacté la vie de l’atelier ?

Le covid nous a bien entendu désorganisé. Cependant, nous n’avons fermé que deux mois.

Par la suite, pour pouvoir réouvrir l’atelier, nous avons réduit la jauge au maximum et nous avons repris notre activité en ne travaillant qu’à trois et en accueillant seulement un artiste à la fois.                                                                        

Comment se sont passés les stages et les cours ces derniers mois ?

Les stages prévus en 2020 ont tous été annulés. Mais depuis janvier 2021, nous avons retrouvé un rythme d’accueil, même si les annonces successives d’exposition et d’annulation de ces dernières ont naturellement impacté l’activité de l’atelier.

Aujourd’hui, la demande de stage reste forte. D’autant plus que les étudiants peinent à trouver un lieu d’accueil en cette période délicate. De notre côté, nous avons réussi à nous organiser afin de recevoir des étudiants de l’école Estienne, de façon à ce que chacun puisse rester à l’atelier pendant un mois.

De nouveaux stages avec Joop Stoop sont-ils programmés ?

Les stages avec Joop Stoop reprennent à la rentrée ! Il y a une forte demande et nous apprécions ces stages en groupe. C’est toujours un moment de partage sympa et cela permet de travailler avec des personnes qui viennent de différents horizons et ayant un niveau de technique différent. Coté pédagogique, c’est également très enrichissant. Il faut adapter le discours et contenter les novices comme les confirmés. ;-)

Cette approche en groupe est inversante et peut être suivie d’un stage particulier par exemple. Cela permet de partager les choses d’une manière différente et plus intime avec les artistes.

Et justement, nous proposons une journée autour de l’aquatinte et de ses 3 techniques le samedi 25 septembre. Cela permettra de tester les techniques et d’apprécier les encres et papiers mis à disposition par Joop Stoop. Plusieurs plaques seront gravées et tirées par chaque stagiaire et chacun pourra repartir avec une idée plus précise de ce qu’il aime faire et du rendu qu’il peut espérer.

Les produits Joop Stoop seront à l’honneur pour le stage mais ils sont de toute façon présents à l’atelier au quotidien. Pour ma part, je travaille avec les encres TD couleurs pour la taille douce et l’encre Gutenberg pour les tirages de bois.

Une petite actu de l’atelier à nous partager ?

Coté actu, nous lançons une activité d’édition à l’atelier.

Nous prenons en charge le matériel d’impression et accompagnons pour l’instant trois artistes pour des séries d’estampes, Frédérique Lucien, Yann Bagot et Najah Albukai.

Nous présenterons ces travaux au MAD à Romainville les 10,11 et 12 septembre prochain. C’est un atelier qui va réunir des univers différents qui nous sortent de nos habitudes. C’est quelque chose qui nous plaît et on a vraiment hâte de partager ça avec vous à la rentrée !